Vacciner son chat : Ce que vous devez savoir pour le protéger

Qu’il vive exclusivement dans votre appartement (sans jamais sortir) ou qu’il soit en permanence dehors, votre chat est exposé à de nombreuses maladies, qui peuvent être graves, extrêmement contagieuses et potentiellement mortelles. Pour le protéger efficacement contre ces pathologies, il existe une solution miracle : les vaccins.

Comment fonctionne un vaccin pour chat ?

Injection d’une bactérie ou d’un virus (mort ou affaibli) responsable d’une maladie donnée, le vaccin permet de stimuler le système immunitaire de votre boule de poils, de manière à le préparer à réagir rapidement et efficacement en cas d’infection de la maladie.

Dans la suite, cet article vous présente tout ce que vous devez savoir sur cette méthode de prévention redoutable et nécessaire pour préserver la vitalité de votre chat.

Faut-il faire vacciner son chat ?

Quel que soit son mode de vie, qu’il habite dans une maison avec accès à l’extérieur ou alors dans un appartement, le chat est exposé à de nombreuses maladies virales et bactériennes, pouvant la plupart du temps lui être fatal.

Si votre chat à un accès permanent à l’extérieur peut facilement se faire contaminer par d’autres animaux. Votre matou qui vit en appartement et qui ne sort qu’occasionnellement de la maison peut aussi très bien être infecté, notamment par vos chaussures ou vos vêtements ou par de simples piqures d’insectes

Dans tous les cas, bien que la vaccination de votre chat ne soit pas obligatoire en France, il vous est vivement conseillé de le faire, pour le protéger de ces multiples maladies.

Quand faire vacciner son chat ? Faut-il faire des rappels ?

Vous devez vacciner votre chaton le plus tôt possible, juste après son sevrage, à partir du moment où il n’est plus protégé par le lait maternel, c’est-à-dire autour de 8 semaines d’âge. Donc en gros, il est recommandé d’effectuer le tout premier vaccin de votre petite boule de poils environ 2 mois après sa naissance.

Environ 1 mois plus tard, vous devrez encore passer chez le vétérinaire pour un rappel du vaccin. Puis, seulement un rappel de vaccin par an sera nécessaire pour protéger votre bébé matou avant les premiers symptômes d’une maladie donnée.

Contre quelles maladies vacciner son chat ?

Vétérinaire vaccinationSuivant le mode de vie de votre chat et des endroits qu’il sera amené à fréquenter, votre chat sera exposé de nombreuses graves maladies, très contagieuses, et potentiellement mortelles. Il s’agit notamment du typhus, du coryza, de la leucose, et aussi de la rage.

Le typhus

Encore qualifiée de panleucopénie féline, le typhus est une maladie virale extrêmement contagieuse qui affecte la plupart du temps les chatons et est mortelle dans 90 % des cas, à défaut d’entraîner une sévère gastro-entérite. Comme le virus est très résistant au milieu extérieur, il peut donc être facilement transporté par les humains vers les chats d’appartement, par exemple via des chaussures ou des vêtements. Heureusement, le vaccin contre cette maladie est particulièrement efficace et assurera une bonne protection à votre matou.

Le coryza

Causée par une association de plusieurs virus et bactéries, le coryza est également une maladie très contagieuse, touchant surtout les chats vivant en communauté. Elle se manifeste par une infection des voies respiratoires, notamment avec des écoulements du museau, des reniflements et des éternuements. Comme cette maladie se repend très facilement, il suffit qu’un chat infecté éternue à proximité d’un chat non vacciné pour que se dernier soit contaminé.

Toutefois, bien que le coryza soit une maladie très courante, il est peu mortel. Notez aussi qu’un chat semblant bien portant peut être porteur de la maladie durant de longues années, et faire des chutes fréquentes. C’est pourquoi il est important de vacciner votre petit félin contre ce fléau.

La leucose

Se transmettant principalement par la salive, le sang et les larmes, la leucose est l’une des maladies les plus contagieuses et les plus mortelles affectant les chats. Comme le microbe responsable de cette maladie est peu résistant au milieu extérieur (ne peut survivre sur des chaussures ou sur des vêtements, et ne peut donc pas facilement contaminer un chat d’intérieur), cette dernière affecte principalement les chats ayant un accès fréquent à l’extérieur. Comme cette maladie entraîne une déficience du système immunitaire du chat, elle est aussi souvent qualifiée de « SIDA du chat ».

De plus elle entraîne aussi une anémie, et même parfois des tumeurs. Dans un cas sur 3 le chat peut guérir de lui-même de cette maladie, dans l’autre tiers il peut devenir porteur sain et continuer de répandre la maladie, et dans le tiers restant il en meurt. Il vous est fortement recommandé de vacciner votre chat qui sort fréquemment, contre cette maladie.

La rage

De toutes ces maladies, la rage est celle qui a la particularité d’être transmissible à l’homme. C’est la raison pour laquelle le vaccin contre la rage est obligatoire pour tous les chats sortant du territoire français ou encore ceux vivant dans les départements infestés. Contrairement aux vaccins des maladies citées précédemment qui se font à partir de l’âge de 8 semaines du chaton, le vaccin de la rage se fait à partir de 12 semaines, et ne sera valide qu’après 21 jours.

Notez que pour que votre petit félin puisse profiter d’un vaccin anti-rage, il doit disposer d’une puce d’identification implantée et avoir un passeport européen.

Les vaccins pour chat sont-ils obligatoires ?

Parmi les vaccins du typhus, du coryza, de la leucose et de la rage qu’un vétérinaire fera, seul celui de la rage est strictement obligatoire en France si votre chat sort du territoire français.

En effet, comme la rage est la seule maladie parmi ces dernières pouvant être directement transmises à l’homme, elle est par conséquent la plus redoutable. Ainsi, pour tout chat vivant dans un département particulièrement infesté ou alors qui a l’intention de se rendre dans un pays étranger, il est impératif qu’il soit vacciné contre la rage.

Quant aux autres vaccins, ils vous sont vivement recommandés par les professionnels de la santé, pour protéger efficacement votre boule de poils contre des maladies extrêmement contagieuses et potentiellement mortelles.

Quel est le prix d’un vaccin pour chat ?

Pour vacciner efficacement votre chat, et ce, dès le bas âge, comptez entre 120 et 160 euros par an et le double du prix pour un chaton. C’est vrai, c’est assez important comme somme, mais sachez qu’il vous est possible de vous faire rembourser une partie des frais initiaux ou même l’intégralité des frais de rappel de vaccin, si vous souscrivez à une bonne assurance maladie pour chat.

Si vous n’avez pas du tout les moyens, vous pouvez toujours vous tourner vers des dispensaires à vocation caritative, comme ceux de la fondation assistance aux animaux.

J'ai toujours eu des chats avec moi depuis mon enfance, beaucoup de ces chats avait des problèmes comportementaux. Je m'occupe depuis de nombreux chats et de leur maître pour le redonner une hygiène de vie nécessaire au bonheur du chat et son propriétaire.

Nous serons heureux d'entendre votre avis

      Laisser un commentaire

      Univers Chat