Combien coûtent les premiers vaccins pour votre chaton ?

En plus du bonheur que cela vous procure, accueillir un nouveau chaton chez vous vous demandera de faire des dépenses conséquentes, notamment pour l’achat du matériel, et surtout pour les soins santé.

Concernant les soins de santé de votre petite boule de poils, la vaccination est une étape particulièrement recommandée, et même obligatoire et inévitable, si vous souhaitez adhérer à une assurance.

Dans la suite, vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur les dépenses relatives à la vaccination de votre chaton.

Les vaccins du chaton quand et pourquoi ?

Bien que la règlementation française n’impose rien en la matière mais il vous est vivement conseillé, afin de le protéger de nombreuses maladies graves et très contagieuses. Le vaccin du chaton doit se faire le plus tôt possible, mais à partir de la 8ème semaine d’existence du petit félin, notamment contre les maladies comme le typhus, le coryza et la leucose (si votre chat sort beaucoup).

Si vous comptez vous rendre hors du territoire français avec votre chat, un vaccin contre la rage vous sera exigé. Notez que le vaccin de la rage peut se faire à partir de l’âge de 12 semaines. Bien évidemment, après la première vaccination du chaton, n’oubliez pas de respecter les rappels, en suivant scrupuleusement le calendrier de vaccination.

Les prix des vaccins pour le chaton

Après la première vaccination, un premier rappel doit être fait 3 à 5 semaines plus tard, après quoi les rappels se feront tous les ans

Comptez, en plus du tarif de consultation du vétérinaire, 10 à 25 euros supplémentaire (par vaccin), suivant le type de vaccin choisi (les prix des vaccins ne sont pas les mêmes).

Ainsi, lors de l’arrivée de votre chaton à la maison, vous devez prévoir entre 120 et 160 euros pour assurer sa vaccination complète durant la première année.

Comment faire vacciner son chaton gratuitement ?

Les coûts de vaccination du chat sont relativement élevés, comme le prix de nombreux autres actes de vétérinaire.

Heureusement, il vous est possible de faire prendre en charge une partie de ces frais médicaux, en souscrivant à une assurance pour chat. En effet, même comme la vaccination est une condition obligatoire pour inscrire votre chat à une mutuelle santé, ces institutions peuvent prendre en charge, sous forme de forfait prévention, une partie des dépenses liées à la vaccination (consultation + vaccin + injection). D’autres assurances encore, ne prennent pas en charge le premier vaccin, mais vous assurent le remboursement intégral des frais liés aux rappels des vaccins.

Toutefois, notez que tout ceci est généralement valable si vous souscrivez à des offres d’assurance supérieures à la formule d’entrée de gamme. Ainsi, pour les personnes aux revenus faibles et ne pouvant souscrire à une assurance convenable, il est possible de se rendre dans un dispensaire vétérinaire d’aide sociale comme celui de la fondation assistance aux animaux.

En effet, cette fondation dispose de 5 dispensaires rependus à travers la France (Paris, Bordeaux, Nice, Marseille et Toulon), qui proposent aux personnes les plus démunis des soins (consultation, radios, opérations chirurgicales, et surtout vaccinations) pour leurs animaux, et le tout, moyennant un juste un remboursement des frais de fonctionnement.

Pour aller plus loin au sujet de la vaccination du chat

Il se pourrait que d’autre question au sujet des soins de prévention du chat vous tracasse, continuez votre lecture avec ces articles autour de la santé de votre animale.

J'ai toujours eu des chats avec moi depuis mon enfance, beaucoup de ces chats avait des problèmes comportementaux. Je m'occupe depuis de nombreux chats et de leur maître pour le redonner une hygiène de vie nécessaire au bonheur du chat et son propriétaire.

Nous serons heureux d'entendre votre avis

      Laisser un commentaire

      Univers Chat