Truffe du Chat Froide et Humide : Un signe de Bonne Santé ou Pas ?

Puisque le nez est un organe essentiel à la survie des félins comme le chat, beaucoup pensent que sa température est un indicateur fiable de l’état de santé de l’animal, à juste titre.

Un nez sec ou humide est-il donc un indicateur de santé fiable ? Que peuvent bien traduire ces différents aspects de la truffe de votre chat ? Devrez-vous vous en inquiéter ? Et quelles maladies peuvent attaquer le nez de votre chat ?

Voyons ensemble ce que peut nous indiquer réellement le nez du chat !

Le nez du chat est frais et humide : Qu’est que ça veut dire ?

Si vous caressez souvent votre chat autour de la tête, vous avez certainement constaté qu’il a souvent la truffe bien mouillée, ou alors fraiche et humide. En fait, cela est tout à fait normal et vous n’avez pas à vous en faire.

Sachez que l’aspect frais ou sec de la truffe du chat dépend de la température et du degré d’humidité dans l’air ambiant. S’il fait frais son museau sera frais et s’il fait chaud, le félin va l’humidifier son museau pour réguler sa température et améliorer son odorat.

Le nez du chat est chaud et sec : Qu’est que ça veut dire ?

Dans ce cas aussi, il n’y a pas de quoi s’en faire. Gardez toujours à l’esprit que cela dépend majoritairement du temps qu’il fait. S’il fait chaud ou si votre chat passe beaucoup de temps exposé au soleil ou alors coincé dans un environnement chaud, sa truffe sera sèche et chaude.

Malgré que le chat se lèche fréquemment la truffe, comme c’est une surface lisse et sans poils elle sèche rapidement. Et sous l’effet de l’air chaud qui sort de son nez lorsqu’il respire, elle s’échauffe. Il n’y a donc rien d’anormal à cela.

Lorsque le nez du chat est chaud et sec, cela peut vouloir dire qu’il est simplement déshydraté, et dans certains cas rares, qu’il est atteint de fièvre. Mais la truffe sèche à elle seule ne suffit pas pour diagnostiquer la fièvre ou une autre maladie quelconque.

Chat sent avec son nez

La truffe du chat, un vrai indicateur de bonne santé ?

Au vu des explications données ci-dessus, il est évident que non. La théorie selon laquelle la truffe du chat serait un bon indicateur de son état de santé n’est en fait qu’une légende ancienne qui s’est répandue et a perduré. Surtout la partie qui mentionnait qu’un nez chaud et sec est signe de fièvre.

Que la truffe de votre chat soit chaude et sèche ou fraiche et humide, vous ne pouvez pas vous y fier pour statuer sur son état de santé. Même si une truffe sèche est un des nombreux symptômes de la fièvre chez le chat, il faut encore que d’autres symptômes soit là avant de se prononcer. Votre vétérinaire vous le confirmera.

D’ailleurs, la plupart des vétérinaires compétents n’examinent presque jamais la truffe des félins pour diagnostiquer une maladie. Permettant au chat de s’orienter et communiquer avec son entourage, la truffe est un organe sensoriel soumis à l’action d’un grand nombre de facteurs.

Quand faut-il vraiment s’inquiéter ?

La truffe de votre chat change d’aspect au jour le jour, voire d’heure en heure, en fonction de ses conditions de vie. Chaude et sèche ou fraiche et humide, la truffe de votre boule de poils ne doit vous inquiéter que lorsque cet aspect dure longtemps (sur plusieurs jours par exemple). Ou alors lorsqu’il s’accompagne d’autres signes et symptômes étranges.

Alors, si, par exemple la truffe de votre chat est chaude et sèche pendant longtemps, et qu’en plus son nez et ses yeux coulent, vous suspecterez un début de fièvre. Vos suspicions seront avérées s’il s’en suit une perte d’appétit, des diarrhées et vomissements, une soif constante et une fatigue générale.

Vous ferez alors mieux de relever la température de votre chat en lui introduisant un thermomètre dans le rectum. Si la température du chat est supérieure à 39°C, votre chat est bel et bien fiévreux et doit être consulté par un vétérinaire.

Lenez est la truffe chez le chat

Pourquoi le nez d’un chat est humide ?

Comme nous l’avons dit, le nez d’un chat peut être humide s’il était précédemment en contact avec de l’eau, comme quand il boit, se nourrit ou fait sa toilette. Des actions basiques que le chat peut effectuer plusieurs fois par jour ; d’où son nez est normalement presque toujours humide.

Le nez du chat peut aussi être humide lorsque votre chat transpire dans un environnement chaud. Et une fois encore, vu que la truffe du chat est dépourvue de poils, c’est là que l’on constate effectivement que le chat est en sueur.

Les maladies du chat impliquant la truffe

Comme pour les humains, le rhume attaque le nez. Chez les félins, le rhume s’appelle coryza. C’est une maladie virale contagieuse, qui se prévient avec un vaccin, sinon qui peut se transformer en syndrome respiratoire sévère. Le coryza affecte le nez et donc l’odorat de votre chat. Si vous constatez qu’il a du rhume n’attendez pas que les symptômes empirent ou que d’autres symptômes apparaissent.

Le nez de votre petit félin peut aussi être attaqué par la cryptococcose qui touche généralement les chats de 2 à 3 ans. Il s’agit d’une maladie fongique que contractent les chats qui pataugent dans les champs engraissés avec des substances végétales décomposées et des fientes de volaille. Elle se manifeste par la fièvre et fait votre chat saigner du nez.

Certaines tumeurs malignes comme le carcinome épidermoïde peuvent également agresser la truffe de votre boule de poils. Et ces cas, la survie de celle-ci dépend du stade de la maladie.

Passionné et grand amoureux des chats, j’accompagne avec plaisir, intégrité et sincérité tous les propriétaires désireux d’avoir une relation harmonieuse avec leur petite boule de poils.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Univers Chat