Top 10 des sons, bruits et vocalisations des chats ! (Avec Audio)

Quand on vit avec les chats, on se rend vite compte que ceux-ci disposent d’un vocabulaire très varié de bruits et sons spécifiques, qu’ils utilisent pour communiquer avec nous comme avec leurs congénères.

Depuis les fameux miaulements aux intempestifs caquetages, en passant par les ronronnements, cris, hurlements et soufflements du chat, découvrez notre sélection des 10 meilleurs sons, bruits et vocalises du chat, avec une bande-son pour vous apprendre à comprendre le langage de votre chat.

Chat qui vient parler

Le Miaulement

Le plus célèbre des sons émis par le chat c’est bien le miaulement. Émis en ouvrant grandement la bouche et en la fermant progressivement, le chat peut utiliser ce cri pour signifier beaucoup de choses, selon qu’il s’attarde à étirer le miaulement ou pas.

En général, le miaulement c’est comme son sifflet qu’il utilise pour capter votre attention afin de vous transmettre un message. C’est pourquoi, le miaulement est parfois suivi d’autres sons. Par exemple, le matou peut miauler devant son assiette vide en vous regardant pour vous signaler qu’il meurt de faim.

L’Appel à l’aide

C’est en général les petits qui l’utilisent pour décrier une situation d’urgence à leur maman. Jusqu’à la 4ème semaine de leur vie, période à laquelle leurs poils sont suffisamment touffus, les chatons émettent ce bruit pour réclamer de la chaleur à leur mère quand il fait froid.

Cet appel à l’aide est semblable à un miaulement, mais il est émis avec toute la vigueur et la ténacité d’un nouveau-né. Attentive, la destinataire du message ne saurait le manquer, et sait toujours y répondre.

Le Ronronnement

Semblable au son d’une moto cross qui s’éloigne, le ronronnement est un bruit que le chat fait dans sa gorge à voix basse sans ouvrir la bouche. Les chatons utilisent le ronronnement lorsqu’ils tètent, tandis que les chats adultes l’utilisent quand ils éprouvent une émotion forte, que celle-ci soit plaisante ou pas du tout.

D’un côté, le chat peut ronronner (de joie) quand il fait la rencontre d’un autre chat, d’une nouvelle personne ou d’un nouvel objet qu’il adore. De l’autre, le chat peut ronronner pour marquer son déplaisir lorsqu’il est courroucé par une pénible douleur.

Les Gazouillis ou Trilles

C’est la traduction en langue de chat de « bonjour ! ». Les chats captent cette aptitude de leur maman et s’en servent comme marque de politesse envers leurs congénères et leurs maitres.

Les gazouillis ou trilles du chat, aussi appelés roucoulements, sont des vocalises faites la bouche fermée et qui dénotent un peu de miaulement et de ronronnement. C’est un son fort qui s’étire sur un peu moins d’une seconde et exprime toujours une émotion positive.

Le Signal d’appel sexuel

Pour la saison des amours, les félins ont aussi un slogan plutôt répétitif et pour le moins agaçant. C’est en fait une variété du miaulement, mais qui est du genre long, étiré et intense qu’on dirait que le chat se plaint sans arrêt. C’est une manifestation de chaleurs chez le chat qui poussent beaucoup de maître à la stérilisation.

L’appel à l’accouplement est utilisé chez la chatte pour signaler sa présence au chat. Mais en plus de cette occasion, le chat peut utiliser ce son pour alerter les autres mâles aventuriers de sa présence.

Le Sifflement avec crachement

C’est la mise en garde lancée par le chat. Celui-ci l’utilise en situation de défense quand il se sent menacé pour dissuader son adversaire. Le bruit d’une seconde environ, s’apparente à un sifflement vif comme si le chat voulait expulser l’air tout en gardant la mâchoire fermée.

Vous comprenez donc qu’il s’agit d’un son vital pour la survie du chat qui dès les 3 premières semaines de sa vie l’a déjà maîtrisé.

Le Hurlement avec cri puissant

Lorsque le chat se trouve face à un adversaire contre lequel il ne souhaite pas entrer en conflit, il émet un cri intense très caractéristique un peu bizarre, donnant l’impression qu’il « pleure ». C’est en fait une suite longue de miaulements de menace qui s’enchainent les uns les après les autres.

Le Grondement et Grognement

Le chat n’attaque pas sans avoir prévenu sa cible. Il utilise en général un son précis qu’on appelle grognement ou feulement pour signaler qu’il est menacé et s’apprête à passer à l’offensive. Donc si vous entendez un bruit sourd prolongé sur plusieurs secondes avec une sorte de ronflement à la fin, alors il serait sage de vous éloigner car visiblement, vous le dérangez.

Si vous persistez, le chat peut suivre ses grognement d’un air très agressif avec la gueule grande ouverte et les canines bien en évidence pour vous apeurer, et là normalement ça devrait produire l’effet escompté.

Le Cri ou hurlement douleur

C’est l’équivalent de nos « aïe » et « ouille » que nous prononçons instinctivement quand on reçoit une douleur. Le chat lui aussi à un son pour manifester sa douleur. C’est un bruit aigu et intense émis soudainement par le chat lorsqu’il reçoit un choc qu’il n’a pas vu venir, quand il vient à se blesser par exemple.

Ce cri, le chat l’associe parfois aussi pour marquer la fin de l’accouplement avec son ou sa partenaire.

Le Caquetage

Telle une poule excitée qui s’apprête à pondre, le chat peut caqueter quand il est en excitation, notamment s’il a une proie en ligne de mire et un malheureux obstacle se glisse sur son chemin. C’est donc aussi un signe de frustration à la suite d’un cuisant échec.

Ce n’est pas assez aisé à décrire, mais pour vous donner une petite idée, c’est comme si le chat crie légèrement en faisant trembler sa voix et claquer ses dents du même coup.

Passionné et grand amoureux des chats, j’accompagne avec plaisir, intégrité et sincérité tous les propriétaires désireux d’avoir une relation harmonieuse avec leur petite boule de poils.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Univers Chat