Un Chat peut-il Tomber Amoureux ? De son Maitre ou d’un Autre Chat

De nombreuses personnes s’interrogent sur le fait qu’un chat puisse aimer ou éprouver de l’amour. Une interrogation bien fondée tant il est vrai que les chats ne sont pas des êtres insensibles. Ils ressentent en effet à peu près toutes sortes d’émotions : de la peur, la joie, la curiosité …

Mais peut-on aller jusqu’à dire qu’un chat soit apte à l’amour et donc, puisse tomber amoureux de son maître ou d’un congénère ? Nous avons examiné la question pour vous …

L’amour un sentiment humain et indescriptible

Dans le vaste champ des sentiments, l’amour est considéré comme le privilège des humains. Autrement dit, seuls les hommes seraient en mesure de ressentir et vivre l’amour. Cela dit, le sentiment amoureux reste l’un des plus mystérieux et difficiles à appréhender parce que impossible à décrire avec précision.

Néanmoins, on le conçoit comme un sentiment d’affection profonde et durable qui, au-delà de la simple attirance, du ressenti physique ou de l’attachement, repose sur des constructions mentales et chimiques. Il implique donc nécessairement un état de conscience émotionnelle, une capacité à percevoir le monde autrement que par ses sens ou à apprécier les choses indépendamment de l’utilité qu’elles peuvent avoir.

Cet état affectif va souvent de pair avec des émotions plus ou moins intenses comme la joie, l’excitation, la tendresse ou l’attachement… que l’on peut retrouver chez certains animaux comme le chat, mais que l’on associe plus à de l’instinct. Enfaite, L’on considère que l’amour est une émotion bien trop complexe pour qu’un chat puisse la concevoir comme telle et, finalement, l’éprouver.

Femme fan de chat avec son chat

Il est sûr que les chats ont une forme d’affection pour leur maitre

Pour l’heure, il est difficile de prouver qu’un chat puisse ressentir de l’amour pour qui que ce soit. Et donc dire d’une boule de poils qu’elle est amoureuse de son humain relèverait davantage de l’exagération ou d’une métaphore tout au plus.

Ce qui est bien certain en revanche, c’est que les chats parviennent à développer et à entretenir une forme d’affection particulière pour leur propriétaire. Un sentiment de tendresse ou d’attachement chaleureux et inconditionnel qui serait identique à celui qu’un chien peut ressentir pour son maître.

Une affection désintéressée qui n’est pas forcément due à un besoin physiologique.

Selon la personnalité du chat et la relation qu’il entretient avec son humain, cette affection peut être plus ou moins marquée, certains chats pouvant même se révéler hyper attachant. Des histoires montrent en effet que certains chats fortement attachés à leur propriétaire peuvent parcourir des milliers de kilomètres juste pour le retrouver, d’autres ayant le cœur brisé suite au décès de leur maitre au point de se laisser mourir.

Amour entre chat, l’instinct avant tout

Si l’on estime que l’amour est un sentiment fondamentalement humain et qu’un chat ne peut manifestement pas tomber amoureux de son maitre, il n’est pas plus possible pour ce petit être d’éprouver de l’amour pour l’un de ses congénères. En gros, il n’y aurait pas d’amour même entre deux chats.

Ainsi, le phénomène d’accouplement que l’on aurait pu assimiler au sentiment d’amour ou d’affection n’est en réalité qu’un acte dicté par leur instinct naturel. Cela n’est cependant pas propre qu’aux chats. L’on considère de manière générale que les pulsions sexuelles présentes chez l’ensemble des animaux concourent avant tout à un besoin de reproduction et de perpétuation de l’espèce.

D’autant plus que l’acte d’accouplement semble circonscrit à une période bien précise, la saison dite des amours ou de reproduction. Celle-ci correspondant au moment pendant lequel les femelles sont en chaleur ou en rut et prêtes à se faire féconder en s’accouplant avec un mâle.

Deux chatons roux

Contrairement aux croyances les chats ne sont pas des animaux si solitaires

S’ils sont doués d’affection, nos compagnons félins sont aussi parfaitement sociaux. Que ce soit dans le cadre de la vie à l’état sauvage ou dans un environnement domestique, les chats font preuve de comportements sociaux bien développés.

La sociabilité du chat à l’état sauvage

À l’état sauvage, les chats vivent généralement en groupes organisés et structurés. Ils tissent des liens, se toilettent mutuellement, peuvent même se partager l’éducation de leurs petits et dorment habituellement les uns serrés contre les autres. Ils ont cependant tendance à chasser en solitaire.

La sociabilité du chat en famille

Le tempérament sociable de nos petits félins est davantage perceptible dans le cadre de la vie en famille et se perçoit aisément dans les échanges affectifs qu’il peut manifester à l’égard de ses maîtres ou des différents membres de sa famille.

Vous en aurez la preuve dans des signaux comme le fait de se frotter le corps contre vous pour s’imprégner de votre odeur rassurante, ou de vous lécher le corps, sa tendance à vous suivre partout et à souffrir de votre absence, sa capacité à jouer avec vous ou vos enfants et bien d’autres signes exprimant son bien-être avec vous.

Cela dit, sa sociabilité ne se limite pas qu’aux humains qui partagent son quotidien, mais se prolonge dans sa capacité à tolérer la présence d’autres animaux dans la famille, voire à se montrer amical et accueillant à l’égard de vos invités.

Passionné et grand amoureux des chats, j’accompagne avec plaisir, intégrité et sincérité tous les propriétaires désireux d’avoir une relation harmonieuse avec leur petite boule de poils.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Univers Chat