Borréliose Féline : Maladie de Lyme chez le Chat – Symptômes, Traitements et Prévention

Plus récurrente chez le chien, la maladie de Lyme ou borréliose n’épargne pas le chat, bien qu’elle reste assez rare chez ce dernier. Causée par une bactérie de la famille des Borrelia à la suite d’une piqure infectante par une tique, elle se manifeste par une série de symptômes éprouvants pour votre chat qui doivent vous interpeller à suspecter la maladie et à solliciter un diagnostic vétérinaire.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe un traitement contre l’infection basé essentiellement sur les antibiotiques. Toutefois, l’observation de mesures préventives efficaces contre les parasites et les tiques constitue la meilleure solution pour protéger votre chat contre la maladie.

Quels sont les symptômes de la borréliose féline ?

C’est non seulement une maladie qui se rencontre peu chez le chat, mais encore, c’est une maladie que l’on va considérer comme silencieuse. Les premiers symptômes peuvent se manifester plusieurs jours après le contact avec l’agent infectieux et de 4 semaines à 2 mois après la morsure de la tique.

Vous noterez que parmi les signes ou manifestations généralement attribuées à la maladie de Lyme on considère les symptômes suivants plus visibles :

  • Une forte fièvre
  • Une baisse significative de l’appétit du chat
  • Une apathie générale

En outre, l’on observe une inflammation des articulations dans la zone où est située la morsure. Elle s’accompagne de vives douleurs pouvant conduire à une raideur des membres, voire une paralysie de votre chat.

Dans ses manifestations les plus critiques, la maladie de Lyme peut s’attaquer à des organes vitaux comme les reins (insuffisance rénale) ainsi que le cœur et se révéler fatale pour votre compagnon.

D’où l’importance d’une réaction rapide de votre part dès l’apparition des signes, ce qui passe naturellement par une consultation vétérinaire en vue d’un diagnostic.

Comment diagnostiquer la maladie chez le chat ?

La borréliose féline est une maladie assez difficile à diagnostiquer, d’abord parce qu’elle est assez rare chez le chat, mais aussi en raison de ce que les symptômes qui traduisent cette affection peuvent se rapporter à plusieurs autres maladies.

Néanmoins, ces symptômes constituent des signaux d’alerte qui doivent pouvoir vous amener à suspecter la maladie de Lyme.

Votre chat qui manifeste depuis peu une baisse d’appétit, une perte de sa forme habituelle, de la peine à se mouvoir… peut souffrir de borréliose. Mais pour être sûr que c’est bien de cette maladie, seule une consultation vétérinaire avec les examens appropriés peuvent attester de sa présence.

Notez que le diagnostic de la borréliose repose pour l’essentiel sur des tests sérologiques. Le vétérinaire va en effet procéder à un prélèvement sanguin chez votre chat qu’il va ensuite examiner en recherchant les anticorps liés à la réponse immunitaire en présence des antigènes spécifiques de la borréliose. Suivant les résultats et en considérant les symptômes observés, le vétérinaire peut conclure à l’effectivité ou non de la maladie.

Qu’est-ce que la borréliose ou maladie de Lyme ?

Vous devez savoir que la borréliose, aussi très connue sous le nom de maladie de Lyme, est une maladie infectieuse véhiculée par les tiques. Dans le cas du chat, on parle plus spécifiquement de borréliose féline.

C’est une maladie qui touche de nombreux animaux domestiques et sauvage mais aussi les humains, l’effet est plus au moins sérieux suivant l’espèce infectée.

Observée pour la première fois aux États-Unis au cours des années 70, la maladie de Lyme s’est étendue à l’Europe. Il est établi que sa transmission est due à une piqure de tique.

L’on observe en général un pic de Borréliose féline pendant les périodes où les tiques sont plus présentes, soit durant les mois de mars à avril, puis septembre et novembre.

Par quoi est causée la maladie de Lyme chez le chat ?

Tique de chat

La responsable de la Borréliose féline : La tique

Notez que la maladie de Lyme peut être transmise à votre chat exclusivement à la suite d’une morsure infectante d’une tique.

Précisons que la Borréliose féline est due à des spirochètes ou bactéries de la famille des Borrelia. Les variantes pathogènes qui sont responsables de la maladie sont regroupées dans le complexe des Borrelia Burgdorferies. Il en existe de plusieurs sortes, ceux présent en Europe étant principalement les B. Burgdorferi ss et B. afzelii.

De façon schématique, la bactérie est ingérée par la tique et transite dans son tube digestif. En quête de nourriture, l’hôte qui est la tique va par la suite se coller à votre chat qui vadrouille dans la nature et lui transmettre l’agent pathogène par en se nourrissant du sang de votre chat et transmettant par sa salive la bactérie.

Cependant, toute piqure de tique ne conduit pas nécessairement à la maladie, il faut à la fois que la tique soit porteuse de la bactérie et que la tique n’est pas été enlevée assez rapidement.

Quel traitement pour la borréliose du chat ?

En cas de diagnostic positif à la borréliose féline chez votre chat, la prise en charge va reposer principalement sur la prescription et l’administration d’antibiotiques. Ils peuvent idéalement être associés à des anti-inflammatoires pour aider à soulager efficacement les douleurs musculaires et articulaires chez votre chat.

Précisons toutefois que les symptômes peuvent s’avérer particulièrement lents à s’estomper, ce qui explique que le traitement est relativement long et couteux au vu du prix des antibiotiques spécifiquement dévelloper pour lutter contre la borréliose de Lyme.

Comment protéger mon chat contre les tiques et donc contre la maladie ?

Face à la maladie de Lyme, la prévention est la meilleure chose que vous puissiez faire afin de protéger votre petit félin. Cette prévention de la maladie passe par plusieurs aspects, que se soit avant, pendant ou après la maladie.

On pensera premièrement à l’application régulière de soins antiparasitaires efficaces à votre chat, en particulier si vous vivez proche d’une des zones à risque de France. Mais également proche de zone comme les campagnes, la forêt ou certains jardins. Vous devez aussi et surtout prendre la peine d’inspecter le pelage de votre chat plus souvent à la traque d’éventuelles tiques qui y serait accroché pour les retirer rapidement.

Une façon de protéger son chat est aussi de prévoir le budget santé de ce dernier. Que se passerait-il si vous votre chat atteint de la maladie et que vous vous retrouviez dans l’incapacité de le soigner ?

La prévention passe aussi par la préparation en cas de maladie ou accident, la maladie de Lyme est un exemple de cas où vous avez besoin de financer un traitement couteux, en prévision de ce genre de cas vous avez deux possibilités, épargner ou opter pour une assurance chat pour faire face au prix du traitement.

Ce que vous devez retenir sur la borréliose féline

  • La borréliose féline est une maladie peu commune chez le chat.
  • La borréliose féline provoque une très forte fatigue, des douleurs se traduisant par une apathie et perte d’appétit et dans les cas les plus graves une atteinte des organes vitaux du chat.
  • Le diagnostic final de la borréliose féline est confirmé par un test sérologique fait par un vétérinaire.
  • La borréliose ou maladie de Lyme est apportée par une morsure de tique.
  • Le traitement de la borréliose féline est long.

Passionné et grand amoureux des chats, j’accompagne avec plaisir, intégrité et sincérité tous les propriétaires désireux d’avoir une relation harmonieuse avec leur petite boule de poils.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Univers Chat