11 Signes et Symptômes qui Montrent que Votre Chat est Mourant

Durant les derniers moments de sa vie, le corps, le physique et le comportement du chat sont chamboulés, et parfois de façon brusque et violente. Le chat peut afficher alors des traits particuliers qui ne sont pas toujours faciles à comprendre.

Repéré ces signes à temps peuvent éviter au chat de mourir en lui apportant rapidement des soins, mais aussi tout simplement pouvoir l’accompagner dans ces derniers jours de vieux chat souffrant ou préparer la mort de son animal.

Pour vous aider à déterminer facilement si votre petit félin est sur le point de mourir, nous vous proposons de voir ensemble les signes et symptômes majeurs à surveiller de près.

Le chat à de plus en plus de mal à se déplacer

Chez les vieux chats, la mort prochaine se manifeste à travers une réduction de la motricité. En effet, les os fatigués et affaiblis du félin n’arrivent plus à supporter certains mouvements, qui désormais sont douloureux.

Ainsi, le matou perd cette vivacité qui jadis lui donnait fière allure. Vous pouvez remarquer qu’il est toujours couché et n’arrive plus à se lever, voire même à marcher. Il devient impossible pour lui de gambader sur la table ou la chaise, ni même de s’évader par la fenêtre.

Le chat s’isole à en disparaitre

De nature, le chat a un comportement solitaire qui justifie qu’il aime bien avoir certains moments à lui, qu’il passe seul, au calme dans son coin. Lorsqu’il est mourant, ce petit félin a tendance à amplifier et surtout soudainement  ce comportement en recherchant beaucoup plus de solitude.

En effet, il est conscient que ses forces diminuent et donc qu’il est vulnérable et à la merci de prédateurs éventuels. S’isoler constitue alors pour lui un ultime acte de sagesse et de prudence. Mais rassurez-vous, il gardera quand même contact avec vous, son maître tant qu’il le peut.

Le chat semble dormir tout le temps

Un félin qui est arrivé au soir de sa journée se reconnaît vite à son caractère dormeur qui tend à s’intensifier. Déjà que les chats dorment naturellement beaucoup (15 à 18 heures par jour), lorsqu’un chat est mourant, il dort encore plus.

Souvenez-vous que le moindre effort l’épuise, donc, il est tout le temps fatigué et doit récupérer ses forces. Ne soyez donc pas étonné de ce changement, c’est normal. Aussi, il ne faut pas le perturber, car s’il dort, c’est que cela lui est nécessaire.

Chat de race Bleu Russe dort

Le chat a le poil terne et en mauvais état

Pour les maîtres de chats, l’état du pelage est un excellent moyen de juger son état de santé. Un chat bien portant à toujours ses poils doux et luisants, même avec un minimum d’entretien.

Mais lorsqu’il est malade, le chat à son pelage frisé et sale, dur et cassant et dans les cas graves comme la mort imminente, on note des chutes de poils.

Le chat ne mange plus et ne boit plus

Si votre matou ne réagit plus à un bon bol de croquettes, de friandises et à maigrit à vue d’œil sans savoir pourquoi, c’est la preuve que quelque chose cloche niveau santé. La perte d’appétit est un signe précurseur de nombreuses maladies ou de simples troubles digestifs.

Chez un chat mourant, la perte d’appétit s’accompagne aussi d’une diminution de la soif. Le félin ne s’hydrate plus correctement et il en suit une série de problèmes qui en découle.

Le chat ne fait plus sa toilette et se laisse aller

Comme vous le savez, le chat est un animal très propre. Donc si vous constatez des défauts d’hygiène chez votre petite boule de poils, il est probable qu’elle soit malade ou pire encore, mourante. Dans le cas d’une simple maladie, c’est un comportement passager.

Mais lorsque la mort est proche, le félin est conscient de cela, et ne voit plus trop l’intérêt de se faire beau. Il ne fait sa toilette qu’exceptionnellement : il est toujours sale et cela ne le perturbe pas.

Le chat n’utilise plus sa litière pour faire ses besoins

C’est aussi un trouble de comportement hygiénique dont peut faire preuve un chat en fin de vie. Cela peut être dû à des anomalies au niveau des reins ou des intestins, qui l’empêchent de contenir ses envies, ou alors à une attitude volontaire et insouciante.

Vous verrez votre chat déféquer et uriner sur les meubles, le tapis, ou même le lit mais principalement autour de là où il dort. Bref, il fait ses besoins hors de sa litière, là où l’envie le prend.

Le chat a du mal à respirer correctement

Les problèmes respiratoires sont caractéristiques des chats malades. En moyenne, le cycle respiratoire d’un chat bien portant comprend entre 20 et 42 inspirations par minute. Lorsque la mort approche, vous remarquerez que la respiration du matou est plus accélérée, un peu comme s’il est essoufflé.

Le cycle respiratoire est entrecoupé par des éternuements, la toux et des raclements de la gorge, et vous noterez aussi des sifflements et ronflements dans sa respiration. Parfois, le félin peut ronronner, comme s’il essayait de s’apaiser tout seul.

Chat de race Sphynx

Le chat a son cœur qui bat de moins en moins vite

La respiration difficile chez le chat moribond est due à son cœur qui bat de moins en moins vite, et ne pompe plus assez de sang oxygéné. Le rythme cardiaque diminue considérablement et on compte bien moins de pulsations que les 140 à 220 battements normaux par minute.

Ce facteur n’est particulièrement pas facile à détecter. C’est pourquoi il faut mesurer le rythme cardiaque de votre chat régulièrement. Placez-le sur le côté gauche, posez votre main sous sa patte antérieure et comptez attentivement le nombre de battements sur 15, 30 ou 60 secondes.

Le chat a une température corporelle anormalement basse

Les rythmes respiratoires et cardiaques ne sont pas les seules constantes qui indiquent qu’un chat va bientôt mourir. La température qui baisse anormalement est aussi un bon éclaireur. Il faut contrôler la température de votre matou en sachant que la moyenne chez un animal sain, la température corporelle tourne autour de 38 et 39°C.

Faites des prises régulières de la température de votre félin, avec un thermomètre pour animaux de compagnie à insérer dans son oreille ou son rectum. Si celle-ci est en dessous de 37 degrés, cela peut indiquer que votre petit félin est mourant.

Le chat a des sautes d’humeur incompréhensibles

Les troubles de comportement et les sautes d’humeur sont aussi des pistes vous permettant de reconnaitre que votre chat se meurt. Votre félin peut devenir agité, irrité et subitement agressif, même envers son maître. Il vous griffe si vous le touchez et peut parfois refuser vos câlins.

Aussi, s’il était ordinairement bavard, un chat mourant peut devenir trop calme ou alors bien plus bavard que d’habitude. Ses miaulements incessants et répétitifs sont plus lents et plus longs que d’habitude.

Passionné et grand amoureux des chats, j’accompagne avec plaisir, intégrité et sincérité tous les propriétaires désireux d’avoir une relation harmonieuse avec leur petite boule de poils.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Univers Chat