Quelles sont les maladies liées à la vieillesse chez le chat ?

Comme les humains, à partir d’un certain âge, à environ 10 ans le chat commence à ressentir des signes de vieillesse. Cela se manifeste notamment par un affaiblissement de son système immunitaire, une baisse du tonus musculaire et du niveau d’activité principalement.

Vous l’aurez bien compris, la vieillesse rend le matou très vulnérable, et l’expose à de très nombreuses maladies qui, si elles ne sont pas prévenues à temps ou prises en charge rapidement, peuvent raccourcir son espérance de vie.

Quelques conseils pour réduire le risque de développement de maladies chez le chat vieillissant

La qualité de l’alimentation d’un chat, et ce, dès le plus bas âge, a un impact direct sur son état de santé à la vieillesse. Un chat mal nourri au cours de sa vie aura de très nombreux problèmes de santé à sa vieillesse. C’est la raison pour laquelle à titre préventif, il vous est vivement recommandé d’opter pour l’alimentation la plus saine possible et qui se rapproche le plus possible du régime alimentaire de carnivore strict du chat.

Chat chez le vétérinaire

De plus, avec l’âge de votre chat, à partir de 10 ans d’âge, vous devez régulièrement conduire votre chat chez le vétérinaire pour un bilan de santé, au moins 1 fois par an. Mais si votre chat présente des symptômes inquiétants il reste important d’aller consulter un vétérinaire que ce soit via des conseils vétérinaires pour chat, une consultation directe ou un appel téléphonique.

À partir d’un certaine il est aussi important de se poser la question :  Combien va coûter mon vieux chat ?

Et par cela il faut comprendre combien ses possibles traitements liés à la vieillesse du chat vont coûter. Pourrez-vous y faire face ou devrez-vous l’euthanasier par manque de fond. (Oui cela arrive). Bien sûr avant de songer à abréger les souffrances de votre chat, soyer prévoyant et optez pour une mutuelle pour chat qui prendra en charge les frais liés à l’âge.

Les principales maladies du chat âgé

Arthrose et troubles articulaires

Il s’agit là d’une maladie inévitable chez le chat de plus de 10 ans. En effet, à cause de la vieillesse, les cartilages et les os de votre petit félin vont s’user et vont même subir des lésions internes dégénératives. Ce qui va se manifester principalement par des douleurs persistantes au niveau des articulations et aussi à chaque mouvement du chat.

Ceci va pousser votre vieux matou à bouger le moins possible et à être de plus en plus sédentaire. Lors de ses déplacements, vous constaterez que votre chat aura une allure rigide ou incertaine, des boiteries, et sera dans l’incapacité de sauter.  Ces troubles articulaires à un stade avancé peuvent aussi engendrer des problèmes tels qu’une diminution considérable de l’appétit, provoquant un amaigrissement prononcé de minou.

D’un autre côté, si votre chat n’a pas de problème d’appétit, sa sédentarité liée à l’arthrose et aux troubles articulaires peut plutôt être à l’origine d’une prise de poids excessif. Dans tous les cas, pour limiter les problèmes liés à cette maladie et aider minou sénior à aller mieux, vous pouvez lui donner des compléments alimentaires et surveiller son alimentation.

Maladies buccodentaires

À la vieillesse, les défenses naturelles de votre chat se retrouvent considérablement amoindries, ce qui le rend très vulnérable à diverses infections, notamment celles de la bouche. De plus, comme les os, ses dents se fragilisent. En gros, un vieux chat fait face à de nombreux problèmes buccodentaires, notamment des déchaussements, un développement prononcé de tartre, des gingivites et même des stomatites, ainsi que des ulcères de la langue.

Ces problèmes de santé affectant la cavité buccale de votre vieux petit félin se matérialisent généralement par une mauvaise haleine, une salivation excessive et la langue entre les dents. Vous pourrez aussi observer une soif importante, des difficultés de mastication, pouvant pousser le chat à refuser de la nourriture.

Pour éviter d’en arriver là, vous devez administrer régulièrement des produits de soins et d’hygiène buccodentaire à votre vieux matou, tout comme choisir une alimentation adaptée à son âge avancé.

Insuffisance rénale, calculs et troubles urinaires

Avec l’âge, les reins et le système urinaire du chat fonctionnent de moins en moins bien au point où, quand il devient vieux, il se retrouve fortement exposé à une insuffisance rénale ainsi qu’à des problèmes urinaires. Les facteurs aggravants sont liés à l’alimentation qu’à reçue le petit félin au courant de sa vie, par exemple s’il a été nourri pendant longtemps avec des croquettes de mauvaise qualité (trop riches en minéraux comme le calcium, le phosphore et le magnésium).

Lorsqu’un chat souffre d’insuffisance rénale, ses reins ne sont plus capables de filtrer le sang, de retenir les substances utiles et même d’absorber l’eau.

Ceci se matérialise par des symptômes caractéristiques comme le fait de boire et d’uriner beaucoup plus que d’habitude, des urines claires et diluées, un amaigrissement, une peau moins souple, un pelage rigide, et parfois même des vomissements.

Pour réduire les risques de développement de ce type de maladie à la vieillesse de votre matou, vous devez, et ce dès son plus bas âge, lui assurer une alimentation convenable, notamment avec un taux de minéraux bien défini (magnésium : moins de 0.1 %, phosphore : 1 %, calcium : entre 1 et 3 %). Tout comme l’habituer à boire et lui laisser à disposition suffisamment d’eau fraiche à sa portée.

Hyperthyroïdie et problèmes comportementaux

La thyroïde est une glande située au niveau du cou du chat, qui régule son système hormonal. A la vieillesse du chat, cette glande peut subir un dysfonctionnement et sécréter plus d’hormone que la normale : c’est l’hyperthyroïdie.

Ce problème de la glande thyroïde, qui est très fréquent chez les vieux chats, est à l’origine des changements comportementaux du vieux félin : il devient irritable et plus agressif. Cette maladie peut aussi être à l’origine d’un amaigrissement (malgré une alimentation normale), des vomissements et des diarrhées.

Diabète, hypertension artérielle et autres maladies cardiovasculaires

Comme les humains, les chats âgés sont prédisposés à de nombreuses maladies cardiovasculaires, allant du diabète à l’insuffisance cardiaque, en passant par l’hypertension.

Ces maladies sont dues à la dégénérescence des cellules et des organes du chat, mais aussi au mode d’alimentation administré au chat au courant de sa vie. Il est donc important de nourrir sont chat avec des croquettes sans céréales ou en contenant le minimum possible.

Univers Chat