5 Conseils pour Protéger un Chat du Froid : Comment protéger son chat en hiver ?

Les chats détestent-ils la neige, le froid ? La neige est-elle dangereuse pour mon chat ? Mon chat est-il prêt à affronter l’hiver ? … C’est autant de questions que se posent de nombreux maîtres à la veille de l’hiver.

Dans tous les cas, vous ne devez pas trop vous inquiéter car, avec leur température corporelle moyenne de 38,5 °C, les chats supportent la neige et le froid beaucoup mieux que les humains. Toutefois, cela n’empêche que vous devriez prendre certaines mesures pour que votre petit félin affronte l’hiver en toute sécurité. Ci-dessous, vous allez découvrir tous nos conseils pour protéger votre chat des intempéries hivernales et traverser cette période en toute sérénité.

5 conseils pour protéger un chat du froid en hiver

Selon leur race, certains chats sont moins vulnérables au froid que d’autres, du fait de leurs poils naturellement plus longs et denses que la moyenne. Toutefois, quelle que soit la race de votre compagnon à 4 pattes comme de nombreux sites spécialisés pour les chats le confirme, il est essentiel que vous preniez des mesures de précaution pour le préserver du froid hivernal.

Aménagez-lui un couchage à l’abri du vent et bien douillet

Même si elle n’aime pas trop souvent le changement, votre boule de poils ne sera pas contre une niche plus chaude durant l’hiver. Aménagez-lui un couchage bien douillet, de préférence au-dessus du sol, loin des ouvertures et proche d’une source de chaleur. Le coin où votre petit félin devra passer ses longues heures de sieste doit toujours être bien chaud pour l’accueillir après ses activités journalières, vous devrez y veiller.

Préférez une alimentation plus riche

Durant l’hiver, les animaux doivent développer une couche de graisse sur l’ensemble du corps pour se protéger du froid. C’est pourquoi, pour votre chat, il est recommandé une alimentation bien adaptée, avec des croquettes sans céréales dont la teneur en protéines d’origine animale est très forte.

Vous noterez aussi que si votre animal de compagnie est très actif et passe beaucoup de temps à l’extérieur, il devra manger plus que d’habitude durant l’hiver, et beaucoup plus encore s’il est trop jeune ou trop âgé. N’hésitez donc pas à lui lancer de temps à autre des friandises, ou même des morceaux de viande ou de poisson en complément aux croquettes.

Même en hiver un chat doit bien boire

C’est un fait : même pendant l’hiver, le matou doit être bien hydraté, surtout à cause du chauffage de la maison et de l’air sec extérieur. En effet, le chauffage et le froid dans cette région diminue l’humidité de l’air ambiant et assèche l’air de la maison, ce qui va contribuer à la déshydratation de votre animal de compagnie. Vous remarquerez que votre chat aura plus soif que d’habitude. Raison pour laquelle vous devrez mettre à sa disposition de l’eau à volonté, et vérifier régulièrement qu’il n’en manque pas.

Vérifiez son état de santé régulièrement

Quand le mercure baisse en hiver, il n’est pas rare que de petites maladies bénignes se déclarent chez votre petit félin comme la toux, le rhume, etc… Après ses promenades journalières, ne manquez pas de lui faire un petit check-up régulier : contrôlez-lui les pattes et observez s’il tousse ou éternue.

Une visite chez le vétérinaire n’est en général pas nécessaire, à moins que vous ne remarquiez d’autres symptômes alarmants.

Restez attentif s’il souhaite rentrer à la maison

Pour un félin casanier, l’hiver n’est pas trop inquiétant. Par contre, si votre chat est du genre aventurier, il ne faut pas qu’il se retrouve bloqué à l’extérieur. Vous devez donc installer des chatières dans la cabane, la grange, ou le garage pour faciliter et contrôler les allers et venues de votre matou et lui offrir un endroit au chaud quand il veut.

Chats d’extérieur ou chats d’intérieur : La résistance au froid dépend du mode de vie

Chat à l’extérieur dans le froidVous l’aurez bien noté : chaque chat est différent et possède un mode de vie qui lui est propre. Un chat d’intérieur habitué au confort thermique de la maison aura nécessairement plus de difficultés à affronter les basses températures extérieures de l’hiver, qu’un autre qui a l’habitude de se promener à l’extérieur.

De ce fait, la résistance au froid de votre compagnon à 4 pattes dépendra fortement du mode vie auquel vous l’aurez habitué depuis le bas âge.

Faut-il laisser son chat sortir dehors en hiver ?

Qu’il s’agisse d’un chat d’extérieur ou d’intérieur, il est toujours important de laisser votre compagnon à 4 pattes sortir de la maison même en hiver. S’il est du genre casanier, il faudra simplement vous assurer qu’il ne passe pas trop de temps dehors.

Si par contre votre chat a toujours été un grand aventurier, pas besoin de vous faire un sang d’encre ! Au fil du temps et au cours de ses multiples sorties, il s’est constitué un sous poil assez épais pour lui permettre de mieux faire face aux conditions climatiques extérieures. Avec un tel duvet, rassurez-vous, il est prêt à affronter l’hiver.

La neige est-elle dangereuse pour le chat ?

De même qu’il existe des chats qui aiment l’eau et d’autres pas, certains chats adorent la neige et d’autres non. Dans tous les cas, notez que la neige ne représente pas un danger pour le chat.

Toutefois, il vous est recommandé de vérifier régulièrement les coussinets de votre petite boule de poils. A force de trop marcher sur la neige ou sur du sel de déneigement, ses coussinets sensibles peuvent s’abîmer. Quand il sera de retour à la maison, lavez et rincez-lui les coussinets avec de l’eau tiède et selon leur état, vous pourrez ou non appliquer un baume.

Conséquences du froid pour le chat, restez attentif !

Même si votre petit félin supporte mieux les basses températures que vous, le froid peut avoir des conséquences sévères sur sa santé. Il faudra que vous soyez attentifs pour pouvoir les déceler à temps.

Surveillez et soignez les coussinets

Lorsque votre chat fait de longues heures de marche sur un sol froid, ses coussinets risquent fort de présenter des lésions. De plus, de petits cailloux peuvent se glisser entre les coussinets et faire mal à l’animal. Ainsi, il vous faut surveiller régulièrement les pattes de votre animal de compagnie et les enlever le cas échéant.

En cas de lésion, vous pourrez appliquer un baume réparateur ou tout autre produit adapté, recommandé par votre vétérinaire.

Rhumatisme, arthrose, des douleurs qui se réveillent avec le froid

Lorsque le froid arrive, la baisse des températures réveille les problèmes d’articulation, cela se traduit parfois par l’augmentation des douleurs due aux rhumatismes et l’arthrose, des douleurs qui affectent ses articulations. Dans ces cas-là, veuillez l’éloigner des sources de courant d’air froid et le rapprocher des sources de chaleur comme le radiateur ou la cheminée, votre chat s’en rapprochera de lui-même s’il le peut.

Passionné et grand amoureux des chats, j’accompagne avec plaisir, intégrité et sincérité tous les propriétaires désireux d’avoir une relation harmonieuse avec leur petite boule de poils.

Nous serons heureux d'entendre votre avis

      Laisser votre avis

      Vous avez été choisi pour Intégrez le Club Privé d’Univers Chat

      Vous allez recevoir chaque semaine les messages réservés aux membres du club.

      Conseils personnalisés, Offres réservées aux membres et Infos confidentielles sur les chats

      Vous allez recevoir une Confirmation par mail.

      Univers Chat