Chat en Colère – 6 Signes qui Expliquent sa Colère pour Comprendre !

La colère est une émotion qui peut être prêtée aux chats et il n’est pas exclu que votre petit félin d’ordinaire docile se montre dérangé jusqu’à donner l’impression d’être en colère ou grognon.

Plusieurs raisons et contextes particuliers peuvent en effet susciter l’agressivité ou de la colère chez votre chat. Celle-ci se traduit habituellement par des signaux distinctifs relativement simples à identifier.

Regardons ensemble comment appréhender cette impression de colère chez le chat, ainsi que quelques conseils sur la réaction à adopter face à la colère de votre chat et mieux la calmer.

6 façons d’identifier un chat en colère

La colère de nos petites boules de poils s’exprime par des signaux et expressions physiques qui ne trompent généralement pas sur leur état émotionnel réel, des comportements très faciles à identifier. Vous devez pouvoir identifier ces indices chez votre chat afin d’adopter les bons gestes.

Il vous le montre avec sa queue

La façon dont votre chat porte sa queue peut vous fournir de précieux indices sur son humeur. Reposée ou dressée droite avec une courbure en crochet à la pointe, elle signifie généralement que votre chat est calme ou heureux.

En revanche, si vous remarquez qu’il agite sa queue ou la remue rapidement, c’est le signe qu’il est en colère ou que quelque chose le dérange.

Il a les poils complètement hérissés

Un autre signe assez caractéristique de la colère chez le chat est l’aspect hérissé que prennent ses poils, en particulier ceux situés le long de la colonne vertébrale. Vous remarquerez en plus la forme courbée ou voutée de son dos, le faisant paraitre plus grand.

Si votre chat réunit les éléments de cette description comprenez qu’il est très en colère contre vous. Gardez-vous de vous approcher de lui ou faites simplement demi-tour.

Il a ses oreilles abaissées vers l’arrière

Habituellement nos compagnons portent normalement leurs oreilles dressées sur la tête ou tournées vers l’avant lorsqu’ils sont reposés, de bonne humeur ou heureux. En revanche, lorsque ces oreilles sont visiblement abaissées sur la tête et retournées vers l’arrière, c’est une preuve indubitable que votre chat est apeuré ou en colère.

Il vocalise fortement :  grognement, sifflement avec crachement …

Les vocalises chez le chat peuvent vous en dire long sur son humeur. Si les ronrons ou des miaulements doux et aigus sont généralement synonymes de bonheur ou de plénitude, il en est autrement des miaulements graves ou étranges, des grognements et des sifflements accompagnés de craches, etc.

Si votre chat siffle, grogne, crache ou miaule gravement, c’est probablement un signe qui montre qu’il est en colère ou ne souhaite pas que vous l’approchiez.

Il est recroquevillé en position de défense

Un chat recroquevillé et visiblement sur ses gardes ou en position défensive est un indice de la colère qui monte en lui et qu’il se prépare à extérioriser.

Une brève illustration de cette posture montre votre félin aplatit sur le sol, les pattes et le corps qui se recroquevillent au fur et à mesure que vous vous rapprochez de lui, ainsi qu’un regard fixe comparable à celui qui précède une riposte.

En pareille circonstance, il n’est pas exclu que votre félin bondisse sur vous si vous ignorez ses signaux et vous entêtez à vous aventurer trop près de lui.

Il ouvre la gueule et montre ses dents

Si votre chat en vient à ouvrir sa gueule avec les lèvres relevées sur ses gencives et à vous montrer ses dents lorsqu’il semble nerveux, ce n’est pas bon signe pour vous, la personne ou la chose envers qui sa colère est orientée. C’est en effet la preuve qu’il est agressif et que vous devrez garder vos distances si vous ne tenez pas à vous faire mordre ou griffer.

Chat en colère montre les crocs

Pourquoi un chat peut être en colère ?

Vous devez savoir que de nombreuses raisons peuvent expliquer la colère chez le chat. Mais il faut surtout comprendre qu’interpréter l’émotion de colère chez un chat, c’est avant tout apposer une émotion très humaine sur un animal domestique.

Il n’en reste que le fait d’interpréter ce type de comportement est très utile pour vous aider à comprendre pourquoi votre petit félin semble colérique ou fait preuve d’agressivité.

La peur

La peur est réputée pour être l’une des principales raisons au comportement agressif ou craintif chez le chat. En effet, la majorité des chats en colère, le sont habituellement parce qu’ils ressentent de la peur.

Cette émotion chez le chat peut elle-même résulter d’un contexte bien particulier. Notamment, un bruit fort, la présence d’un autre congénère intimidant ou d’un autre animal menaçant sur son territoire, l’arrivé d’un étranger, voire toute menace quelconque, que le chat peut assimiler à de l’insécurité ou un danger imminent.

De manière générale, la peur génère chez le chat des stimuli qui le préparent à 2 types de réactions : soit prendre la fuite pour éviter le danger, soit se défendre, d’où l’expression de colère ou l’agressivité observée à ce moment.

Une souffrance ou une maladie

Une souffrance ou des problèmes de santé ne sont pas à exclure dans la quête d’explication à l’état de colère chez un chat. En effet, si votre chat qui d’ordinaire à un tempérament équilibré ou paraît heureux se montre soudainement agressif ou en colère, c’est qu’il a sans doute mal quelque part ou souffre d‘une maladie.

Une blessure, une fièvre, une inflammation des gencives ou des dents, des douleurs abdominales ou maux d‘estomac, des douleurs articulaires liées à une arthrite, une arthrose ou une fracture, une griffe cassée ou arrachée… sont quelques causes de souffrance pouvant rendre un chat irritable ou colérique.

Dans le même sens, certains troubles gastro-intestinaux et des maladies se traduisant par des inflammations douloureuses sont plus susceptibles d’impacter sur l’état émotionnel d’un chat et occasionner des sautes d’humeurs. Dans ces cas, une visite chez le vétérinaire peut être nécessaire pour vous assurer que tout va bien avec la santé de votre compagnon.

Une faible socialisation

La colère ou l’agressivité chez le chat peut aussi être due à sa socialisation. En effet, un chat qui n’a pas été correctement socialisé dès sa plus tendre enfance, qui a été précocement séparé de sa mère ou n’a pas été en contact avec les humains pendant les 12 premières semaines de sa naissance… aura plus de risque de développer un comportement agressif.

Dans le même sens, la maltraitance voire, des punitions excessives infligées à un chat peuvent aussi expliquer son état craintif ou colérique.

L’exposition au stress

L’état craintif/agressif ou la nervosité apparente chez nos compagnons félins peut aussi être l’émanation du stress ou de l’anxiété qu’ils vivent. Ainsi, votre chat qui se montre en colère subit peut-être un important stress pouvant résulter de divers facteurs : un changement soudain dans sa routine quotidienne ou dans son environnement (un déménagement par exemple, l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, etc.).

Comment réagir face à un chat en colère ?

En cas de crise de colère chez le chat, il est important pour le maître d’adopter la bonne attitude afin d’apaiser son félin et l’aider à se calmer, mais aussi éviter qu’il l’attaque (bien que cela soit rare). Si vous remarquez que votre chat est en colère, voici quelques suggestions quant à la réaction idéale à adapter.

Cherchez à comprendre pourquoi votre chat se met en colère

Comme nous l’avons relevé plus haut, un état de colère chez le chat n’est pas anodin et à forcément une explication (peur, stress, etc.). Identifier et agir sur la cause d’une telle émotion chez votre félin aidera certainement à le calmer et à restaurer son humeur tempérée ou docile.

D’une manière générale, veillez à offrir un cadre de vie sécurisé, confortable et éviter ou limiter des sources de frayeur ou de stress pouvant mettre votre chat en colère.

Battez en retraites ou gardez simplement vos distances

Parce qu’il n’est pas toujours évident de déterminer illico ce qui irrite votre chat ou alimente son agressivité, l’une des meilleures choses que vous pouvez faire dans un premier temps c’est de garder vos distances ou vous éloigner si votre présence ou celle d’un autre compagnon l’importune.

N’essayez pas de le caresser ou de le porter alors qu’il est en colère. Au mieux, faites semblant de l’ignorer et laissez-le quelques minutes, le temps qu’il se calme

Soyez patient et ne grondez pas votre chat

Il est déconseillé de gronder, faire pression ou réprimander votre chat lorsqu’il semble en colère ou craintif. Faites preuve de patience et aider votre chat à surmonter sa peur ou son angoisse.

Consultez un vétérinaire

Notez qu’un état de colère ou une agressivité qui s’exprime durablement, voire plus fréquemment, peut être le signe d’un problème médical. Dans ce cas une consultation et un diagnostic vétérinaire vous permettra d’être fixé sur l’état de santé de votre félin.

Passionné et grand amoureux des chats, j’accompagne avec plaisir, intégrité et sincérité tous les propriétaires désireux d’avoir une relation harmonieuse avec leur petite boule de poils.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Univers Chat